Exterminateur
Infestation
Entrez votre code postal -   
ServicesRésidentiel
Commercial
Industriel 
Accueil
Identification
Pour nous joindre

Plus de 25.000 visiteurs mensuels !


FOURMIS CHARPENTIÈRES

Fourmi Charpentière

Description

De façon générale, les fourmis ont la taille fine et les antennes coudées (pliées). Les fourmis charpentières sont de grosses fourmis (6 à 15 mm), de couleur noire, brune ou rouge, qui endommagent le bois. Il en existe plusieurs espèces telles que la fourmi noire gâte-bois ou la fourmi charpentière rouge.

Comportement

Ces insectes vivent en société. Leur apparence physique et leurs tâches varient selon leur caste (reine, mâle ou ouvrière). Dans la nature, les fourmis charpentières vivent dans le bois humide en décomposition. La reine y pond ses œufs, ce qui devient le nid principal. De l’œuf sortira une larve ayant l’apparence d’un ver blanc qui se transformera (prénymphe, nymphe) avant de devenir une adulte. Les ouvrières creusent et entretiennent des galeries pour se loger dans le bois. Elles défendent la colonie et nourrissent les jeunes avec des insectes, de la viande ou des aliments sucrés ou gras. Lorsque la population augmente, des tunnels sont creusés entre le nid principal et de nouveaux nids. Une partie des ouvrières et des jeunes rendus à des stades avancés va s’établir dans ces nids satellites. Après deux ans ou plus, la colonie comprendra aussi des individus reproducteurs ailés. Ces mâles et ces futures reines fonderont à leur tour de nouvelles colonies. Le rôle des mâles se termine avec l’accouplement. Les reines frottent leurs ailes pour s’en débarrasser. Elles se choisiront ensuite un site de ponte et se consacreront à cette tâche pour le reste de leurs jours.

Endroits où on les remarque dans la maison

Pendant l’été, quelques fourmis charpentières peuvent se promener sur le plancher sans que la situation ne soit alarmante. Elles cherchent de la nourriture à rapporter à leur nid situé à l’extérieur. Il est plus inquiétant de les observer à l’intérieur pendant l’hiver. De petits tas de sciure de bois évacuée des galeries peuvent indiquer la présence de ces insectes, qui sont plus actifs la nuit. À la fin du printemps, il peut être très impressionnant d’apercevoir, à l’intérieur de la maison, un essaim de fourmis ailées qui se tiennent sur les vitres des fenêtres. Il s’agit alors de mâles et de reines qui ne cherchent qu’à sortir à l’extérieur pour s’accoupler. La présence de ces individus ailés indique que l’infestation n’est pas récente.

Moyens de prévention

Pour éviter l’introduction de fourmis charpentières, il est conseillé de prendre les mesures suivantes :

  • Ne pas laisser les piles de bois à l’extérieur de la maison en contact direct avec le sol. Il faut plutôt les surélever. S’assurer que le bois de chauffage introduit dans la maison n’est pas infesté de fourmis.
  • Éviter que les aliments ou miettes ne soient accessibles aux fourmis.
  • Ne pas laisser les branches d’arbres en contact direct avec la maison.
  • Inspecter les gouttières.
  • Installer des moustiquaires ou calfeutrer les petites ouvertures de la maison.

Méthodes de contrôle

 

 
Il est important de trouver la source du problème. Le nid principal, qui comprend la reine, se situe souvent à l’extérieur dans un vieil arbre endommagé et, parfois, chez un voisin. Il faut détruire le nid principal tout en demeurant vigilant afin d’éviter que les fourmis ainsi dérangées ne migrent davantage vers l’intérieur de la maison.

 Lorsque le bois est pourri, suite à un dégât d’eau par exemple, il devient très attirant pour les fourmis charpentières. Il faut donc le remplacer. Il faut aussi découvrir la cause de la pourriture et résoudre tout problème d’humidité.

Il est conseillé de nettoyer les endroits fréquentés par les fourmis, car celles-ci laissent des substances chimiques qu’elles peuvent sentir et qui les incitent à repasser aux mêmes endroits.


Les fourmis charpentières peuvent finir par endommager les poutres importantes qui servent à soutenir la maison. Comme très peu de fourmis sortent du nid pour aller chercher la nourriture et l’eau, il est conseillé, pour se débarrasser d’une colonie, d’utiliser un poison qui sera rapporté au nid et qui sera distribué à plusieurs fourmis pendant les échanges de nourriture.

Renseignements supplémentaires

Les dégâts que peuvent causer les fourmis charpentières pourraient nous rappeler ceux des termites. Ces dernières ne sont toutefois pas établies partout au Canada, probablement en raison de nos hivers. D’autres insectes de nos régions peuvent par contre se retrouver dans le bois. Les fourmis charpentières gardent leurs galeries propres et en évacuent les excréments et le brin de scie.

 

Croyances populaires

Les fourmis charpentières ne se nourrissent pas de bois. C’est pour se loger qu’elles y creusent des galeries. Contrairement aux termites, les fourmis charpentières ne vivent pas en étroite relation avec de petits organismes qui permettent de digérer la cellulose du bois.


Trouver un spécialiste pour l'extermination de:
FOURMIS CHARPENTIÈRES
Entrez votre code postal -
ServicesRésidentiel
Commercial
Industriel 
 
 
Copyright © 2007 Infestation.ca. Tous droits réservés.  |  Politique de confidentialité   |  Droits d'auteur et conditions