Exterminateur
Infestation

100mg est une dose maximum recommandée du Kamagra (sildénafil citrate). On peut prendre une dose unique du Kamagra 100mg une fois par jour au maximum. Si la période du temps entre la prise d’une dose suivante du Kamagra 100mg est inférieure à 24 heures, l’homme peut présenter les symptômes du surdosage.

Entrez votre code postal -   
ServicesRésidentiel
Commercial
Industriel 
Accueil
Identification
Pour nous joindre

Plus de 25.000 visiteurs mensuels !


LASIODERMES DU TABAC

Lasioderme

Description

Le lasioderme du tabac est un petit insecte qui mesure entre 2 et 3 mm. Tout comme la coccinelle, il appartient à l’ordre des coléoptères. Ses ailes rigides de couleur brune rousse, que l’on peut apercevoir lorsqu’il ne vole pas, protègent une autre paire d’ailes membraneuses servant au vol. Lorsqu’il est possible d’observer l’insecte sous un plus fort grossissement, on peut distinguer les poils fins qui recouvrent son corps de même que ses antennes caractéristiques en dents de scie. Contrairement à la stégobie des pharmacies qui lui ressemble, ses ailes ne sont pas rayées par des points creux enlignés.

Comportement

Après l’accouplement, la femelle produit habituellement de 30 à 40 œufs, et parfois jusqu’à 100. La larve fuit la lumière. Après s’être nourrie et avoir creusé des tunnels dans les produits végétaux infestés, elle se confectionne un cocon de soie, recouvert de débris, à l’intérieur duquel elle se transforme en nymphe. Un délai de deux à trois mois s’écoule entre l’oeuf et l’adulte. Celui-ci, l'adulte, vole davantage lors des journées nuageuses ou vers la fin de l’après-midi.

Endroits où on les remarque dans la maison

   
Au Canada, la larve ne peut survivre à l’hiver que si elle se trouve à l’intérieur de bâtiments chauffés. Ailleurs, elle passe l’hiver dans des fissures et demeure au stade de larve pendant tout ce temps. L’adulte et la larve se nourrissent de tabac coupé et séché, de cigares ainsi que de plantes séchées en bouquet ou regroupées dans un herbier (collection) et de matières végétales retrouvées, par exemple, à l’intérieur des meubles rembourrés. Le lasioderme du tabac infeste les céréales, le riz, les épices (notamment le paprika, le poivre, la poudre chili, le curry, le gingembre et les graines de céleri), les raisins, les dattes, le café et le grain de même que les craquelins, les fruits séchés, les noix, le poisson séché, la moulée pour animaux, les graines pour oiseaux et les appâts à souris. Il s’en prend aussi à la soie, au cuir, aux livres, aux vêtements, aux médicaments, aux collections d’insectes morts, et on même déjà trouvé des lasiodermes du tabac sur des rongeurs morts. Avec de telles habitudes alimentaires, on peut le retrouver à différents endroits dans la maison. Cet insecte cosmopolite est néanmoins davantage associé aux régions tropicales.

Moyens de prévention

  • En inspectant régulièrement les produits végétaux, il est possible de détecter une infestation avant qu’elle ne soit trop importante.
  • Des contenants hermétiques protégeront les produits alimentaires.
  • Passez régulièrement l’aspirateur pour enlever les débris de nourriture dans les fentes du plancher.
  • Il est préférable de ne pas utiliser de papier pour recouvrir les tablettes afin qu’elles soient faciles à inspecter, en plus de colmater les fissures du garde-manger.
  • L’installation de moustiquaires fines peut rendre son introduction moins facile.

Méthodes de contrôle

L’adulte et la larve causent des dommages, mais ceux occasionnés par cette dernière sont plus importants. Il est donc important de trouver la source d’infestation en procédant à une tournée d’inspection. Des disques collants contenant de la serricornine (phéromone qui attire les mâles) peuvent être utilisés.

La larve devient dormante sous une température de 16 °C. À 18 °C, elle ne se développe pas (parce qu’elle ne s’alimente pas). Les adultes sont actifs lorsque la température est supérieure à 18 °C. Les cigares pourraient être entreposés 35 jours à 13 °C afin que les œufs ne soient pas viables. Un auteur mentionne avoir utilisé un brûleur à gaz dans une bibliothèque pour augmenter la température à 60-63 °C pendant six heures. Il faut par contre éviter de créer des conditions qui seront plus dommageables pour la maison que la présence de quelques lasiodermes.

À 4 °C (au réfrigérateur), il faudrait plus de six jours pour tuer les adultes. Par contre,  l’insecte serait tué à tous les stades de développement si les produits infestés étaient soumis à une température de 2 °C pendant 16 jours ou une température de - 4 °C pendant sept jours. D’ailleurs, peu importe l’espèce en question, on recommande de tuer tous les insectes qui infestent les denrées alimentaires avant de les jeter à la poubelle. La plupart de ces insectes ne causent pas de problème quand l’humidité est inférieure à 6 %, mais lorsque l’humidité augmente, ils se multiplient plus rapidement.

Même lorsqu’il était encore possible de se procurer des insecticides et de les utiliser légalement, il n’était guère recommandé de s’en servir dans les endroits où on entrepose des aliments. La terre de diatomée sera probablement préférable si on juge qu’elle est nécessaire. Dans les entrepôts de tabac, la présence du lasioderme a déjà nécessité le recours à une fumigation après avoir effectué un lavage complet. En cas  de fortes infestations, on a, entre autres, utilisé des produits qui agissent sur le développement de l’insecte.

Croyances populaires

Il y a fort à parier que le lasioderme sera désigné comme étant « une petite bibitte brune qui vole ». Plusieurs espèces différentes peuvent toutefois être ainsi décrites, et les occupants de la maison croiront parfois qu’un seul type d’insectes infeste la maison alors qu'on peut en retrouver plus d'une sorte. Un stéréomicroscope, cet outil que le spécialiste des insectes (entomologiste) préfère à la loupe,  permettra de voir l’insecte de plus près afin de le différencier de ceux qui lui ressemblent mais qui ne proviennent pas du même endroit. Ainsi, la familles des anobiidés, à laquelle appartient le lasioderme du tabac, regroupe plus de 70 espèces canadiennes, y compris des insectes bruns qui s’en prennent plutôt au bois.

Renseignements supplémentaires

Le lasioderme du tabac est l’un des deux insectes les plus importants qui infestent les denrées alimentaires.

On aurait retrouvé cet insecte dans de la résine séchée à l’intérieur du tombeau du roi d’Égypte Tout Ankh Amon.

En raison de ses préférences alimentaires, on le désigne en anglais sous les appellations « cigarette beetle » ou « herbarium beetle ».

 


Trouver un spécialiste pour l'extermination de:
LASIODERMES DU TABAC
Entrez votre code postal -
ServicesRésidentiel
Commercial
Industriel 
 
 
Copyright © 2007 Infestation.ca. Tous droits réservés.  |  Politique de confidentialité   |  Droits d'auteur et conditions